Congés forcé sans solde

Bonjour,

Je vous expose mon problème.

J’ai 29ans et je suis apprenti électricien.

En août l’entreprise ferme ses portes pour une durée de 4 semaines, or je suis rentré dans l’entreprise en février. Je n’ai donc pas cumulé suffisamment de jour de congés.

N’ayant jamais travaillé dans une entreprise qui ferme dans l’année je pensais que l’entreprise prenait en charge la différence afin de me fournir mon salaire. Mon patron c’est bien garder de me le dire et je me retrouve dans une situation où je n’ai pas de salaire pour le mois d’août..

Que puis-je faire? Puis-je demander des indemnités compensatoires? Ou une action en justice est-elle envisageable? (Ce n’est pas le seul problème que je rencontre avec cette entreprise et notamment au niveau du paiement des heures de travail effectuée)

Petit détail supplémentaire, l’entreprise ferme également 1 semaine pour Noël ce qui m’impose la totalité de mes congés payés sans me laissé la possibilité de cumuler suffisamment de jours de congés payés pour éviter d’être en congés sans solde pendant la durée de fermeture de l’entreprise.

Merci d’avance pour vos réponses, j’espère que quelqu’un pourra me conseiller, je ne sais pas quoi faire…
  • réponse de LAPP 
  • 2656 msg
  • 18/09/2023 21:30
Hello,

Un apprenti, comme tout salarié, est indemnisé selon le nombre de ses jours de congés acquis. Si l'employeur décide de la fermeture de l'entreprise pour une période (par exemple au mois d'août) et que le salarié n'a pas totalisé assez de jours de congés, Pôle emploi peut lui verser une aide.

L'aide est versée sous conditions, selon la situation du salarié avant l'embauche.
Voir la page proposée
Ta situation n'est pas confortable mais n'est pas illégale. J'espère que tu seras éligible à l'aide de Pôle Emploi. Tiens nous au courant :)
...

Le CFA à voir

INSTITUT PARISIEN DE FORMATION

PARIS(75)

------------------ annonces Google ----------------