Portail Apprentissage
L'apprentissage Junior
saison IV (suite)
Le DIMA ( Initiation aux Métiers en Alternance)
entre en vigueur à la rentrée 2008 :

10 000 jeunes concernés

Après l'abrogation de l'Apprentissage Junior, cette fois, c'est bien réel, les collégiens agés de 15 ans pourront s'inscrire au DIMA dès la rentrée 2008.

Selon le ministère, le nouveau dispositif "pourra être ouvert dans les lycées professionnels ou dans les centres de formation d'apprentis et se substituer ainsi à l'apprentissage junior", "il permet à des élèves de collège de découvrir un ou plusieurs métiers par une formation en alternance d’une année scolaire, tout en poursuivant l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences".

Ce dispositif n'est pas vraiment nouveau, on a surtout changé son titre, "apprentissage Junior" évoquant trop le travail des enfants et le préjugé qui l'accompagne. Seule disctinction peut être, l'impossibilité avant 16 ans de signer un contrat d'apprentissage;

On se souvient que Nicolas Sarkozy avait, en juin 2007, suspendu le dispositif de formation en apprentissage dès 14 ans sous la pression des syndicats de parents, d'enseignants et des lycéens. Ce dispositif de la loi pour l'égalité des chances de mars 2006 avait été appliqué à la rentrée 2007.

L'opinion publique s'était fortement émue de cette atteinte au principe de la scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans;

Un acquis social obtenu patiemment depuis le décret de 1813 qui interdit de faire descendre dans les mines les enfants de moins de 10 ans jusqu'à l'adoption par l'ONU en 1959 ( à l'unanimité) de la Charte des droits de l'enfant qui exige la scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans.

Il faudra quand même attendre 1973, la conférence internationale du travail qui fixe l'âge du travail à 15 ans révolus, mais qui n'entre en vigueur en France qu'en 1976.
.

Rebonds :

10 Avril 2008 :
Un nouveau texte relatif à l'apprentissage Junior parait dans le bulletin officiel de l'Education nationale (télécharger en bas de page).

Ce nouveau dispositif qui s'intitule "Initiation aux métiers en alternance" ( DIMA) concerne les collégiens d'au moins 15 ans volontaires, il permet leur formation en alternance d'une année scolaire et devrait être mis en place à la rentrée prochaine.

Le texte précise : "Ce dispositif pourra être ouvert dans les lycées professionnels ou dans les centres de formation des apprentis et se substituer ainsi à l'apprentissage junior abrogé, et aux classes préparatoires à l'apprentissage" (CLIPA ndlr)

Reste qu'il faudra trouver des places dans les entreprises pour ces apprentis, ce qui n'est pas gagné si l'on tient compte des réticences de nombreux employeurs face aux problèmes de sécurité et de responsabilités, accrus quand on la charge d'un jeune de 15 ans.

19 Mai 2008 :
Le DIMA est une initiative de l'Etat éllaboré sans concertation avec les Régions, pourtant concernés au premier chef, déclare en substance le communiqué de l'ARF (Association des régions de France) qui n'a pris connaissance du dispositif "qu'à la lecture (..) du Bulletin officiel du 10 avril" .

"Si une rencontre a bien eu lieu entre l'ARF et le ministère de l'Education nationale en décembre dernier pour que celui-ci présente son projet, aucune réunion réelle de concertation n'a eu lieu, et ces échanges n'ont été suivis d'aucune sorte d'information sur la concrétisation du projet", précise l'Association.

Lien : Accès au bulletin officiel

Le tube de l'APPRENTI
Veuillez patienter quelques secondes
Manuel Walls : 'Une incitation forte pour les chefs d'entreprise qui s'ajoutera aux aides existantes'
Le Centre de formation des journalistes a ouvert en 2007 une filière de formation au journalisme par apprentissage. Niveau de diplôme minimum bac + 3 requis...
Formation de mécanicien en véhicule industriel, exemple d'une réussite par l'AFP (Greg Gannieux)
Papier polluant, idée préconçue? Clip décalé sur l'enveloppe papier polluante, et son opposition systématique au courrier électronique, présenté, à l'inverse, comme écologique.
Alexandre, jeune ingénieur en apprentissage chez EUROS au sein du service du développement des produits bio mécaniques [Mon Métier A-Venir]
L'artisanat dans le bâtiment, c'est plus de 30 métiers différents, près d'un million d'emplois partout en France, dont 100 000 nouveaux chaque année.
Accueil |Qui sommes nous | Contactez nous | Référencement | Annonceurs | Partenaires | Recevoir des infos | Affiliation | Mentions légales
CNIL N° 696466. En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 ("informatique et libertés"),
vous disposez d'un droit d'accès aux informations qui vous concernent et vous pouvez les faire modifier.
Si vous souhaitez faire modifier ou supprimer certaines des données qui vous concernent, veuillez nous adresser un message en cliquant ici
PageRank Actuel


Patientez ..